Kokoroba, carte parfumée

C'est une carte message accompagnée de pétales parfumés en papier japonais.
Vous pouvez envoyer votre message embaumé à la personne de votre cœur.

Kokoroba, carte parfumée
FUJI (Fleur de glycine)

FUJI (Fleur de glycine)

UME (Fleur de prunier)

UME (Fleur de prunier)

TACHIBANA (Fleur d'oranger sauvage)

TACHIBANA (Fleur d'oranger sauvage)

TSUBAKI (Camélia)

TSUBAKI (Camélia)

A qui d'autre sinon à toi voudrais-je montrer ces fleurs de prunier, Car il n'y a que toi qui saches apprécier leur couleur et leur fragrance ...
(D'après un poème de Kino Tomonori, anthologie du Kokinwakashu,
" Recueil de poèmes d'hier et d'aujourd'hui ")

Autrefois, à l'époque de Heian (fin du VIIIe – fin du XIIe siècle), les Japonais exprimaient leurs pensées sous forme de poèmes.
Ils adoptaient habituellement la forme poétique du " waka ", court poème de 31 syllabes, pour leur correspondance amoureuse et autres échanges épistolaires. Ainsi ces poèmes pouvaient-ils exprimer aussi bien leur amour profond pour la nature que leur mélancolie ou leur tristesse. Mais ils étaient le plus souvent des messages d'amour, ce que les Japonais appellent des ‘‘ kokoroba ''. La réponse à ces messages se faisait également sous la forme d'un poème.
Ces messages parfumés à l'encens et résumant la quintessence de leur pensée en quelques mots seulement étaient attachés à une branche d'arbre en fleurs et envoyés ainsi à la personne à qui on les destinait.